Témoignages

Julie :

Une mère de famille nombreuse attend, à 43 ans, son cinquième enfant. Le père et l’ainée de ses enfants s’opposent à la venue de cet intrus… Ils ne veulent plus recommencer à pouponner. L’argent ne suffit pas pour un enfant en plus. Mais la maman ne veut pas se défaire de l’enfant qu’elle porte. Elle « négocie » avec son mari…
Quelques jours plus tard notre association reçoit gratuitement tout un équipement pour nouveau-né qu’elle propose à cette famille. Quelques mois plus tard un petit garçon naîtra…

Alice :

Elle a rencontré celui qu’elle croyait être « l’homme de sa vie ». Tout allait bien entre eux, ils se sont mis en ménage. Alice a cru à son bonheur de femme jusqu’au jour où elle apprend qu’elle attend un enfant. Il n’était pas prévu au programme.
Encore longtemps elle entendra ces paroles résonner en elle : « Soit tu avortes, soit je te quitte ! » Alice a choisi à garder l’enfant, qu’elle élèvera seule…
Elle a été accompagnée un bout de chemin par notre association pendant la grossesse et par après encore (écoute, visite, prêt de layette et de matériel puériculture). Elle et son enfant vont bien.

Michel Hermenjat raconte : « Cet avortement m’a complètement dépossédé »

J’ai mis 20 ans à me dire que j’avais peut-être une part de responsabilité dans cette histoire, 20 ans pour reconnaître que ma soi-disant neutralité m’avait rendu complice…
Lire la suite

Confrontés à un diagnostic accablant, ils choisissent de donner naissance à leur bébé

Alix et Fabien attendent leur deuxième enfant. Mais lors de la deuxième échographie de contrôle, on leur annonce que le fœtus est anencéphale…
Lire la suite

Les grossesses inattendues peuvent nous surprendre à n’importe quel moment de notre vie. Elles nous défient, changent notre vie, demandent une adaptation à une nouvelle vie. Mais nous allons découvrir qu’en nous il y a des ressources qui nous permettent d’affronter des nouvelles situations et de les bien vivre comme beaucoup de maman (célibataires) nous témoignent par après : « L’enfant est devenu le rayon de soleil dans mon foyer ! Cela valait de la peine. »